BCB - les Zapos Siffloteux
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

BCB - les Zapos Siffloteux

Berry Champ de Bataille
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Soldes ASOS : -15% supplémentaires sur les ...
Voir le deal

 

 Tutorial épée latex...

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
HuggyLBT




Messages : 59
Date d'inscription : 02/05/2008

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeDim 4 Mai - 22:35

Alors, pour les amateurs de belles lames en latex, un petit tuto vite fait :

Personnellement, j'utilise de la mousse de tapis de sol parfaitement lisse, et relativement dense. Pas toujours évidente à trouver, mais il y a 3 ans, Carrefour en vendait de la grise, épaisse et dense, qui va impec, j'en ai acheté un stock... C'est important pour la solidité à l'usage, une mousse trop molle se déchirant par trop facilement.

Pour l'âme, j'utilise de la barre de fibre de verre/composite qu'on trouve en 10 mm dans certaines Boîtes à Outils (mais pas toutes). C'est un pote d'Albertville qui me fournit les miennes. La référence produit, je crois que c'est du PR500 ou PVR500, à vérifier. C'est très dur, quasi-incassable et très peu souple. Bref, l'idéal...

Ensuite, je dessine sur la mousse les 3 épaisseurs de ma lame. 2 complètes, plus une intermédiaire, qui se verra découpée, en son centre et sur sa longueur (moins 5 à 7 cm en pointe) de l'épaisseur de la barre (10 mm).

Je précise que tous mes marquages sont fait à la règle millimétrée, et au millimètre près (quadrillage 2x2cm sur les 10 derniers cm pour bien reproduire le dessin d'arrondi de la pointe de chaque côté).

Perso, je fais mes lames à 8 cm de large, avec des tranchants de 2,5 cm.

La garde est découpée également dans 3 épaisseurs, mais dans une autre partie du rouleau de mousse, pour éviter de gacher (si on la dessine dans la continuité de la lame, on perd beaucoup de mousse en dessous, le long des lames).

Afin de faire une garde souple (donc sécurisée) et indéchirable, je découpe 2 morceaux de cuir (1 mm) de la forme de la garde, moins 5 mm. J'appose ensuite chaque morceau de cuir sur la partie intérieure de chaque morceau EXTERIEUR de garde découpé dans la mousse. Je marque le contours avec un feutre, après quoi, je creuse au pyrograveur (outil plat) un creux d'environ 1 mm, dans lequel je collerai mes morceaux de cuir à la néoprène). La partie centrale de la garde est, comme celle de la lame, divisée en 2 en ôtant les 10 mm réservées au tube de composite.

En bas de mes lames, je fais pareil : je découpe 2 morceaux de cuir assez longs pour convrir 5 cm de barre, plus la forme de la pointe débordante (moins les 5 mm). Là encore, je trace la forme à l'intérieur des pointes, pyrograveur et insertion des pièces de cuir.

Ensuite, j'encolle la barre de composite, l'intérieur de la bande centrale et je colle précautionneusement. Je rajoute la partie centrale de la garde en haut, en n'omettant pas de coller aussi la bande de liaison entre elle et la lame. Je fais ensuite de même avec les parties de garde et de lame extérieures.

J'ai bien évidemment pris soit de faire des largeurs de lame de 10 cm (pour les 8 au résultat final), afin d'égaliser les bordures au cutter avant de faire le tranchant. Là encore, toutes les mesures se font du centre ) l'éxtérieur (ligne finement dessinée au feutre sans appuyer pour ne pas marquer la mousse), sur les parties extérieures de la lame, de la pointe au milieu de la garde.

Une fois la lame bien collée, bien sèche et bien découpée à 8 cm (et les arrondis de la pointe taillés proprement, insert cuir inclus), il reste à dessiner les tranchants, à 2,5 cm du bord de chaque côté de la lame, et pile au milieu de l'épaisseur de la tranche centrale. Bien respecter les suivis d'arrondis pour la pointe.

Après cela, afin d'avoir un fini de tranchant nickel, il convient :

1) de le découper avec un cutter de type Rougier&Plé ou Stanley, à lames triangulaires (longues) amovibles. L'idée est de renoncer absolument à tout faire avec une seule lame. La mousse émousse très vite le fil, et lorsque ça accroche, ça fait un noeud (une marque) sur le tranchant, que les couches de latex vont faire ressortir.

2) de tirer le tranchant d'un seul geste, en veillant bien à visualiser la lame qui sort en suivant parfaitement les 2 traits marqués, celui du milieu de l'épaisseur, et celui à 2,5 cm du bord. Compter une lame par tranchant, soit 4 lames par arme. Les lames peuvent ensuite largement servir à découper du cuir, ou n'importe quoi d'autre, mais plus de la mousse...

Pour les finitions des bords de garde (qui eux resteront de l'épaisseur des 3 couches de mousse), 2 solutions :

1) Trouver de la plaque de mousse 1 mm (souvent en blister avec des plaques de couleurs variées dans les magasins d'art et essai) ;

2) A défaut, utiliser du cuir épais (1 mm) qui fera aussi l'affaire, mais se travaille moins bien (et reste nettement plus arrondi dans les angles...).

Tailler une bande de cuir/mousse de la largeur des 3 épaisseurs (mesurée à la règle au mm), d'un seul tenant, dont la longueur sera celle du contour de votre garde, du début de la poignée au début du tranchant. Une fois cette bande collée de chaque côté, elle cachera la liaison visuelle d'encollage entre les 3 épaisseurs de mousse, et par ailleurs, renforcement la garde. Ainsi, celle-ci, composée uniquement de cuir/mousse, s'avèrera souple au contact (pliera au choc éventuel, genre la tronche d'un adversaire), tout en étant indestructible. Pour info, ma 2 mains doit avoir une garde de facile 30 cm de large, a fait 3 BCB (+ quelques GN) sans jamais bouger...

Toujours dans l'idée que vous disposez d'un pyrograveur (bien utile), vous pouvez creuser les parties extérieures de la garde ou le plat central de votre lame, en n'oubliant pas que votre latex va bien bien boucher les trous, donc n'hésitez pas à creuser profond...

Pour info, à même la mousse, le latex ne pénètre pas tant que ça, surtout si la mousse est de bonne qualité (haute densité et très lisse). Afin qu'au frottement, le latex ne se décolle pas, faisant dès lors des bulles disgracieuses qui vont aller en s'agrandissant, il convient de recouvrir TOUTE l'épée de néoprène. Là, attention : bien utiliser une néoprène liquide ou, mieux, en spray, afin d'éviter de faire des pâtés en la tirant. Il faut la lisser nickel. Une fois sèche, le latex adhèrera dessus bien mieux que sur la mousse seule...

Autre combine : le latex peut se teinter à la peinture acrylique (sauf la Tamiya qui fait une réaction chimique qui le durcit dans le pot). Néanmoins, un problème connu avec les pigments métalliques occasionne des phénomènes de ramollissement du latex, particulièrement s'il est exposé au soleil. Un moyen simple d'éviter cela. Une fois vos couches de latex/peinture métal posées, laissez-les sécher une heure ou deux, puis talquez ABONDAMMENT toute la lame latexée. Laissez le latex dessus pendant une bonne semaine, puis rincez à l'eau. Votre latex ne bougera plus jamais, inserts métalliques ou pas... Seul petit défaut : le talc a tendance à rendre l'arme un poil matte, mais la solidité est à ce prix. Un coup de bombe sillicone avant le GN fait briller et accessoirement, améliore la glisse et diminue les frottements au contact des autres lames...

Le latexage en lui-même : il faut savoir que diluer à l'eau (lérègement, trop ça le fragilise) le latex permet de mieux le "tirer" au pinceau, et ainsi d'éviter les marques du pinceau quand on le tire. Personnellement, je mets les 5 premières couches sans insert de peinture, celle-ci fragilisant aussi lérègement le latex.

Ensuite, afin de donner un aspect bien affuté à l'épée, c'est simple : commencer par poser des couches de latex mélangé à de la peinture métal (alu ou argent) et du noir brillant, histoire d'obtenir un fini "fonte" (perso, je colle au moins 10 couches de plus, soit 15 couches en tout). Enfin, faites dans un petit récipient un mélange de latex et de métal clair (alu ou argent) pur. Il vous suffit ensuite de ne recouvrir que les lames (en utilisant un pinceau plat et fin, genre 2 cm de large et en veillant à ne pas dépasser vers l'intérieur). Une fois cela fait, votre épée aura l'air d'avoir été affutée la veille...

Pour les creux (inscriptions et dessins) faits au pyrograveur, prévoir du latex mélangé avec de la peinture dorée, et déposer dans les creux avec un pinceau un poil plus fin que le creux en lui-même. Attention aux pâtés, c'est pas évident...

Une fois tout ça fait, hop, on talc, et on attend une semaine.

La poignée : personnellement, j'utilise du gros scotch toilé métal (trouvable en quincaillerie) pour épaisser ma poignée à l'épaisseur qui me convient. Je n'oublie pas de laisser 1,5 à 2 cm de barre nue en haut, ou je poserai le pommeau. Je n'oublie pas aussi, quand je teste la prise en main, de tenir compte du cuirage (1/2 à 1 mm d'épaisseur x 2)(n'oubliez pas que recouvrir le pourtour avec du cuir équivaut à mettre 2 épaisseurs, donc pour 1 mm, prévoir 2x 1/2 mm).

Enfin, cuirage terminé, je sculpte mon pommeau (simple) dans un morceau de "frite" (ces grands boudins en mousse de 2 m de long par 10 cm d'épaisseur utilisés sur les plages). Je fait en sorte que son épaisseur corresponde à celle de l'épée. Ainsi, après l'avoir encollé/enfiché sur la partie de tige ressortante de la poignée, je taille une bande en mousse/cuir 1 mm dont la longueur sera celle de 2 fois la longueur de la poignée PLUS le contour du pommeau. Ainsi, j'encolle cette bande, de la base de la garde, tout du long de la poignée en remontant jusqu'au pommeau, dont je fais le tour, puis je redescends de l'autre côté le long de la poignée jusqu'à l'autre côté de la garde. Là encore, solidité garantie et sécurité aussi puisque le pommeau, en mousse, est mou aux chocs...

Il ne reste plus qu'à cuirer par dessus tout ça à votre goût (plaque de cuir/sky percée et lacée avec un lacet de cuir rond). Attention : au moment de tendre les lacets, utilisez un outil (tournevis) que vous glisserez en dessous, en partant d'un bout du lacet croisé, à l'autre. Prudence : si vous tirez trop, le lacet casse, et il faut tout défaire/refaire. Mais après tout, faire et défaire, c'est toujours travailler...

Voilà, j'espère que la lecture n'a pas été trop fastidieuse, ni mes explications trop confuses, mais si vous voulez une lame nickel, c'est à ce prix.

Pour les haches, la technique est à peu près la même : pour le manche, utiliser un tune de mousse isolante grise qu'on trouve en quincaill', et tailler au pyro les veines du bois. Les premières couches, creux compris, se feront au latex teinté au noir mat, les dernières au latex teinté au marron, en évitant de remplir les creux. Enfin, une couche de peinture marron plus clair, brossée à sec pour la finition, qui s'en ira au contact de vos manipulations ultérieures, il faudra en remettre de temps en temps entre 2 GN...

Personnellement, je n'ai jamais trouvé de vernis satisfaisant pour recouvrir mes lames. Tous les vernis essayés, même dillués à l'eau, finissent par craqueler et s'enlever en plaques. La solution consiste à trouver de l'élastifiant à peinture, comme utilisé en carrosserie (par exemple pour peindre les garde-boues de moto-cross), qu'on mélange à la peinture et/ou au vernis. Avec ça, plus besoin de teinter le latex dans la masse, puisque la peinture et le vernis suivent le mouvement des pliures sans craqueler. Détail encombrant : ça vaut TRES cher, et ça met 48 h à sécher. Que du bonheur...

Il existe aussi un vernis dont j'ai oublié le nom, utilisé par les professionnels, et qui est à l'origine destiné à la protection de ponts en bois des bateaux. Détail : c'est tellement toxique qu'interdit en France, et le plus souvent importé "discrètement" du Canada. Arme matte/satinée ou cancer, à vous de choisir ! Wink

Amis du soir, bonsoir...

HuggyLBT
Revenir en haut Aller en bas
Adrien

Adrien


Messages : 56
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 32
Localisation : Albertville/Chambery

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeLun 5 Mai - 8:36

Bon tuto que voila, il ne manque plus que quelques photo d'en cours de réalisation, si il faut j'en ferrais quand je réaliserais des armes pour mes GN de cette été.

Grosso modo c'est comme ça qu'a été fait ma première épée, quelques détails esthétiques en moins.

Citation :
Pour l'âme, j'utilise de la barre de fibre de verre/composite qu'on trouve en 10 mm dans certaines Boîtes à Outils (mais pas toutes). C'est un pote d'Albertville qui me fournit les miennes. La référence produit, je crois que c'est du PR500 ou PVR500, à vérifier. C'est très dur, quasi-incassable et très peu souple. Bref, l'idéal...

L'idéal en effet, à noté qu'il existe aussi une âme miracle pour ceux qui habite loin de tout en pleine campagne : les piquets à vache (enfin pas tous) les rouges et les jaunes, qui sont en fibre de verre, peut être un peu moins solide, mais quand on à que ça, c'est toujours mieux que du bambou. A noté que les trucs en plastique pour accrocher les fils électrique coulisse facilement, et son donc facile à enlevé, le défaut aussi c'est qu'ils sont tous de la même taille : pas assez pour une grosse deux mains.

Citation :

Ensuite, j'encolle la barre de composite, l'intérieur de la bande centrale et je colle précautionneusement. Je rajoute la partie centrale de la garde en haut, en n'omettant pas de coller aussi la bande de liaison entre elle et la lame. Je fais ensuite de même avec les parties de garde et de lame extérieures.

On m'avait conseiller de coller de chaque côté de l'âme un petit bout de tuyau plastique souple type tuyau de pompe d'aquarium afin d'éviter encore d'avantage de percer la pointe de l'arme, qu'en est il ?

_________________
"[...]l’enfant croit au Père Noël. L’adulte non. L’adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote."
"L’élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime : « Je pense, donc tu suis. »"
P.Desproges
Revenir en haut Aller en bas
HuggyLBT




Messages : 59
Date d'inscription : 02/05/2008

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeLun 5 Mai - 11:32

C'est la méthode d'un pote (Seb Goumarre, probablement celui qui te l'a conseillé Wink ) ; les deux méthodes se valent, je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Brice

Brice


Messages : 85
Date d'inscription : 25/04/2008

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeLun 5 Mai - 20:41

A-tu un conseil pour eviter les vielles boules qui se forment lors du latexage ? Peut-étre parce que je latex au soleil ou que je ne dilu pas le latex ? (je vien de refaire une épée se week-end et, pouf, lors de la deuxiaime couche des boules on commencées a se formées ... Sad )
ainsi le tuyau au bout de la tige n'est pas obligatoire ... Very Happy
Le bambou va pas trop mal aussi, c'est moin cher mais plus fragile et irrégulier.
Revenir en haut Aller en bas
HuggyLBT




Messages : 59
Date d'inscription : 02/05/2008

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeLun 5 Mai - 21:07

Pour les boules, ça vient du faire que tu ne nettoies pas ton pinceau entre les couches. A force, le pinceau s'encrasse de latex, qui sèche en petits bourelets qui se redéposent ensuite au prochain passage sur la lame. Pour remédier à cela : plusieurs pinceaux (le nettoyage les esquinte) et une petite brosse à étriller (métal). Après chaque passage, bien rincer le pinceau à l'eau en passant la brosse dans le sens des poils. Faire gaffe, ça arrache quelques poils, qui risquent aussi de se déposer sur la lame au passage suivant, bien surveiller quand on latex...
Le bambou, passé une certaine épaisseur, est aussi incassable que la fibre, mais voilà, ça fait des lames épaisses. J'ai une 2 mains comme ça, qui a déjà fait 3 BCB (et de très nombreux GN, la lame autour du bambou ayant été refaite plusieurs fois. Le bambou, pour info, a 15 ans et n'a jamais cassé...).
A éviter quand même pour une épée, c'est vraiment épais. Par contre, comme manche pour une masse d'arme ou une hache, c'est parfait. Attention toutefois, il doit être bien sec, encore vert il pliera/cassera rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Brice

Brice


Messages : 85
Date d'inscription : 25/04/2008

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeLun 5 Mai - 21:35

C'est bien ce qui me chagrine, je lave parfaitement mon pinceau entre chaques couches ...
Revenir en haut Aller en bas
Adrien

Adrien


Messages : 56
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 32
Localisation : Albertville/Chambery

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeLun 5 Mai - 22:49

Citation :
Le bambou, passé une certaine épaisseur, est aussi incassable que la fibre, mais voilà, ça fait des lames épaisses. J'ai une 2 mains comme ça, qui a déjà fait 3 BCB (et de très nombreux GN, la lame autour du bambou ayant été refaite plusieurs fois. Le bambou, pour info, a 15 ans et n'a jamais cassé...).

Alors ma lance à de beaux jours devant elles !

Brice, je sais par pourquoi tu à ce problème. Tu rinces tes pinceaux à l'eau froide/chaude, savon de marseille/gel douche ? Perso je suis limite à m'ébouillanter par moment ...
Perso j'ai pas ce problème, par contre je ne rinça pas parfaitement, je laisse un peu de savon sur le pinceau, ainsi le latex sèche moins vite sur le pinceau je trouve.

Citation :
(je vien de refaire une épée se week-end

Ca me déprime de pas encore avoir le temps de commencer à me préparer sérieusement ... et lui il a déjà refait une troisième épée ....

_________________
"[...]l’enfant croit au Père Noël. L’adulte non. L’adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote."
"L’élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime : « Je pense, donc tu suis. »"
P.Desproges
Revenir en haut Aller en bas
HuggyLBT




Messages : 59
Date d'inscription : 02/05/2008

Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitimeMar 6 Mai - 1:32

Le fait de diluer légèrement le latex à l'eau atténue le problème...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tutorial épée latex... Empty
MessageSujet: Re: Tutorial épée latex...   Tutorial épée latex... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tutorial épée latex...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BCB - les Zapos Siffloteux :: Equippements :: Armes-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser